Le CAC40 ne parvient pas à sauvegarder les 6500 points sur la semaine

Après avoir enfoncé le seuil des 6.500 points jeudi, l’indice n’aura pas redressé la barre lors de ce vendredi des ‘3 sorcières’ avec un très faible volume d’échange de 2 milliards d’euros. L’indice parisien limite pourtant bien la casse, mais termine la semaine à environ -1,4%.

La fin de semaine aura été plombée par la mauvaise performance des valeurs du luxe notamment et des indicateurs économiques contradictoires aux États-Unis. En effet, les valeurs du luxe voyaient rouge en Europe avec Hermès qui a cédé 1,50%, Kering 1,08% et LVMH 1,34%. Le secteur a subi des prises de bénéfices après un parcours boursier de haute volée depuis le début de l’année.

D’un point de vue macro-économique, avec d’un côté l’inflation qui dépasse toutes les anticipations, de l’autre côté la propagation du variant Delta de la Covid-19 qui pourrait menacer la reprise économique et enfin l’absence de calendrier du retrait du soutien des banques centrales, les investisseurs ont du mal à savoir dans quel sens le vent va tourner. Pour Frédéric Rozier, gérant de portefeuille chez Mirabaud France, « la difficulté des investisseurs à anticiper la croissance économique à venir est un élément d’explication de ces arbitrages ».

SourceMoneyvox

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS