MainFirst franchit la barre des 5 milliards d’euros

MainFirst Asset Management a franchi la barre des 5 milliards d’euros d’actifs sous gestion. Grâce à un focus précis et rigoureux sur sa compétence première, la sélection active de titres, la boutique multi-investissement poursuit sa croissance : au-delà du développement continu de son approche durable, MainFirst entend exploiter avec opportunisme les potentialités de croissance en élargissant sa gamme de produits et ses équipes d’investissement.

Francfort, 22. Juillet 2021 – Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère de croissance : pour la première fois, MainFirst a dépassé la barre des 5 milliards d’euros d’actifs sous gestion.  Par ailleurs, MainFirst s’est hissé pour la première fois dans le top 10 de son groupe de pairs au sein du classement des gestionnaires d’actifs de la société Scope au deuxième trimestre 2021 et occupe désormais la quatrième place du classement des petites entreprises. Ceci reflète la forte performance absolue et relative de la gamme de produits et souligne une fois de plus la solidité des équipes d’investissement et de leurs stratégies de placement.

Malgré des vents contraires liés à la crise du Coronavirus, les fonds MainFirst ont pu réaliser des performances impressionnantes – chaque fonds actions a largement dépassé son propre benchmark dans son domaine. « Lors de la crise du Coronavirus, la sélection active des actions a connu une renaissance », rapporte Patrick Vogel, Head of Portfolio Management et membre du Comité de Direction de MainFirst. « Ici, nous avons pu démontrer notre force en tant que boutique multi-investissements ».

Indépendance et sélection active de titres : la clé du succès

Selon Patrick Vogel, le terrain de jeu que MainFirst procure à ses gestionnaires de portefeuille est le facteur décisif de réussite. « En tant que boutique multi-investissements, nous offrons à nos équipes de gestion de portefeuille la possibilité de mener leurs propres stratégies et philosophies d’investissement avec cohérence. Quiconque souhaitant générer une valeur ajoutée à long terme pour les investisseurs ne doit pas se laisser guider par la masse, mais suivre sa propre voie. C’est pourquoi les gestionnaires de fonds de MainFirst n’alignent pas leurs portefeuilles sur des indices de référence et n’ont pas de CIO (Chief Investment Officer) à leur tête qui limite leur marge de manœuvre. Au contraire, ils sont libres d’agir en toute indépendance dans le respect des directives d’investissement. »

MainFirst entend élargir sa gamme de produits et ses équipes de fonds.

Afin de poursuivre sur la voie de la croissance, MainFirst a l’intention de se concentrer encore plus sur son point fort, la sélection active de titres, et de la transposer à d’autres domaines. « Nous avons déjà prouvé notre expertise sur de nombreux marchés et classes d’actifs. À l’avenir, nous voulons également offrir à nos clients une valeur ajoutée au-delà de notre univers classique », déclare Thomas Bernard, CEO du groupe Haron, auquel appartient MainFirst. L’élargissement de la gamme de produits ne doit pas se limiter à nos équipes de gestion de portefeuille ayant fait leurs preuves. Il poursuit : « Nous souhaitons ajouter de nouveaux protagonistes à notre plateforme et les développer ». MainFirst annonce ainsi la prochaine étape de son parcours de croissance.