Par Carmignac

Au fil des ans, la Chine est devenue un acteur majeur des marchés émergents, une puissance mondiale et, surtout, un marché incontournable pour les investisseurs actions en quête de croissance.

La Chine, dont la pondération dans les indices mondiaux était de 0% il y a 25 ans, est devenue aujourd’hui la première pondération (43%) de l’indice MSCI Emerging Markets(1). Elle est aussi, avec 19 milliards de dollars de capitalisation boursière, le plus grand marché après les États-Unis et représente 17% du PIB mondial(2).

La transformation structurelle de son économie et l’ambitieux plan de réforme à long terme du Parti communiste offrent des possibilités d’investissement à long terme intéressantes. Voici quatre thèmes d’investissement clés que nous avons identifiés et auxquels nous sommes exposés à travers un certain nombre de sociétés.

Digitalisation et innovation technologique              

L’objectif est clair : la Chine vise à être technologiquement indépendante dans les cinq à quinze prochaines années. Comment ? En créant ses propres géants de la technologie pour pouvoir rivaliser avec leurs homologues occidentaux. Y parvient-elle ? Les BATX chinois – les géants de la technologie Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi – commencent à faire de l’ombre aux célèbres FAANMG américains(3).

Pour atteindre son objectif, nous pensons que la Chine augmentera ses investissements en recherche et développement (R&D) dans les nouvelles industries manufacturières high-tech telles que les semi-conducteurs (y compris la conception et la production de puces), la 5G, les centres de données et les logiciels, le photovoltaïque ou encore les énergies alternatives.

Au sein de Carmignac Emergents(8), nous cherchons à nous positionner sur des sociétés qui, selon nous, seront les principaux acteurs de chaque sous-secteur, comme par exemple :

  • Les centres de données : GDS Holdings, Ming Yuan Cloud
  • Les composants technologiques : Le groupe Lenovo

Amélioration de la consommation

Avec une population de 1,4 milliard d’habitants et un PIB par habitant de plus de 10 000 dollars(4), la Chine est l’un des plus grands marchés de consommation au monde et joue un rôle majeur dans le commerce mondial. Son objectif ? Développer son marché intérieur pour améliorer la circulation interne et stimuler la consommation, grâce à l’augmentation du pouvoir d’achat et à la hausse du niveau de vie.

Nous pensons que la Chine restera une économie de plus en plus axée sur le consommateur, influencée par la frénésie du shopping en ligne observée pendant la pandémie de la COVID-19. De la même manière qu’elle cherche à devenir technologiquement indépendante, la Chine vise aussi à moins dépendre de la demande extérieure pour éviter les obstacles à ses ambitions de croissance. 

Au sein de Carmignac Emergents(8), nous nous concentrons sur les secteurs de la Nouvelle Économie chinoise, qui répondent principalement aux besoins de la demande intérieure croissante et tirent parti des tendances démographiques à long terme, telles que :

  • L’e-commerce, Internet et les réseaux sociaux : JD.com, VIP shop
  • Le divertissement en ligne : JOYY
  • L’éducation : China East Education
  • Les consommateurs connectés : Haier Smart Home

La révolution verte

Les campagnes anti-pollution ont été l’une des priorités de la Chine au cours des cinq dernières années. Le gouvernement continue de mettre en œuvre de nouvelles politiques de lutte contre la pollution dans le but d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2060(5), de porter la capacité de production d’énergie éolienne à 3 milliards de kW d’ici 2060(6) et de garantir que tous les nouveaux véhicules vendus à partir de 2035 soient « écologiques »(7). L’objectif est d’arrêter progressivement la fabrication et la vente de voitures à essence conventionnelles.

Nous pensons que cette tendance va encore s’accentuer, le gouvernement chinois projetant d’accélérer les développements écologiques et d’améliorer la qualité de l’environnement et l’efficacité des ressources. Il y voit non seulement une nécessité, mais aussi une opportunité à saisir dans la course pour dominer le marché des énergies propres et des véhicules électriques, et de surfer sur la vague de la révolution verte. 

Au sein de Carmignac Emergents(8), nous nous concentrons sur les sous-secteurs qui bénéficieront, à notre avis, du soutien du gouvernement chinois, tels que :

  • Les énergies propres : ENN Energy, Flat Glass Group
  • La mobilité verte : Ehang

Santé et innovation médicale

Afin de répondre aux besoins d’une population vieillissante, la Chine a fait preuve d’innovation dans les secteurs de la santé et de la médecine. En quelques années, elle a fait des progrès spectaculaires dans ce domaine, légitimant les nombreuses références au « China Care ». Les prochaines étapes ? Accélérer sa capacité d’innovation dans le but de réduire les coûts médicaux et d’améliorer l’efficacité des soins de santé.

La biotechnologie se développe très rapidement et les entreprises pharmaceutiques chinoises accélèrent leurs investissements en matière de recherche et développement. Certaines entreprises chinoises se sont spécialisées dans l’externalisation de la recherche clinique et de la production de médicaments. D’autres, comme les plateformes privées de télémédecine, se sont développées rapidement pendant la pandémie et ont démontré leur efficacité en libérant de la place dans les hôpitaux publics. 

Au sein de Carmignac Emergents(8), nous sommes exposés à des sociétés médicales et pharmaceutiques, notamment :

  • Les vaccins : Chongqing Zhifei Biological
  • La biotechnologie : Wuxi Biologics

Comment les investisseurs peuvent-ils tirer parti de cette croissance ?

(re)Découvrir Carmignac Emergents