Pour la Deutsche Bank, les nuages s’accumulent au-dessus des actions

Dans l’une de ses enquêtes, Deutsche Bank révèle que 68% des 550 professionnels des marchés mondiaux interrogés s’attendent désormais à un recul des actions de plus 5% d’ici à la fin 2021, contre 31% qui pensent qu’il n’y aura pas de correction. De plus en plus de traders passent dans le camp des baissiers pour ce dernier trimestre 2021.

Même son de cloche chez les investisseurs où le sentiment baissier prédomine désormais. Ces craintes s’expliquent tant par l’impact du variant delta que par le ralentissement économique. Toujours selon cette étude de la Deutsche Bank, plus de la moitié des sondés étaient inquiétés par l’apparition de nouveaux variants du covid contre lesquels les vaccins seraient inefficaces. La même proportion mettait en avant les risques d’une inflation plus élevée.

Les banques de la place se préparent donc à une forte correction, comme l’expliquent les analystes de la Deutsche Bank. Binky Chadha, stratège en chef de la banque, a mis en garde contre une « correction brutale » dans un contexte de hausse constante des valorisations, alors que d’autres grandes banques se montrent prudentes.

SourceInvesting

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS