Le plus grand fonds souverain des Émirats arabes unis change de stratégie face au choc du Covid

Abu Dhabi Investment Authority (Adia), quatrième fonds souverain au monde, a su profiter pleinement du rebond des marchés boursiers, mais reste néanmoins prudent sur la crise mondiale du Covid. Dans son rapport annuel qui vient d’être publié, le fonds entend investir davantage sur les actions non cotées et les infrastructures.

Grâce au rebond des marchés ces derniers mois, le fonds a vu son rendement moyen de long terme passer de 6,6 % à 7,2 % entre 2019 et 2020. De quoi évaluer ses capitaux à 650 milliards de dollars, selon le Sovereign Wealth Fund. Malgré ces données très positives, de nombreux risques menacent un scénario de hausse prolongée des cours des actions, et en particulier une reprise économique mondiale plus faible qu’anticipée. Pour le directeur général du fonds, Hamed ben Zayed Al Nahyane, les effets de la pandémie « se feront encore ressentir pendant des années ».

Comme voie salutaire, le fonds souverain veut davantage investir dans les entreprises non cotées et sur les infrastructures au cours des prochaines années. Le fonds va d’ailleurs privilégier des secteurs comme la santé, les sciences de la vie et les fintechs. Il veut également mettre plus l’accent sur les énergies renouvelables.

SourceLes Echos

Dernières vidéos

ÉCO & PATRIMOINE

ACTEURS & PRODUITS